Breaking News

PROGRAMMATION DES API

  PROGRAMMATION DES API


 Exécution cyclique du programme dans le S7-200
Tous les automates SIMATIC fonctionnent de façon cyclique. Le cycle commence par la lecture des états des entrées et leur transfert dans la mémoire image des entrées MIE (phase d’acquisition des entrées). Cette mémoire image est la source d’approvisionnement du programme pour son exécution. En cours de traitement, le programme range les résultats des opérations dans la mémoire image des sorties MIS. A la fin du programme, les états contenus dans la MIS sont transférés aux sorties physiques (phase d’émission des sorties), et le cycle reprend au début.



Configuration de l’interface pour liaison PC/PG-API


  • Cliquez sur l'icône de communication dans la barre de navigation.
  • Vérifier les paramètres de la communication.
  • Double-cliquez sur le champ de mise à jour de la communication. Le logiciel devrait alors identifier et inscrire de lui-même la CPU connectée.
  • Si la CPU n'est pas identifiée ou s'il apparaît un message signalant que la communication n'est pas possible, double-cliquez sur le champ Câble PPI.
  • Dans l'interface PG/PC, sélectionnez le câble PC/PPI puis cliquez sur Propriétés.
  • Dans la fenêtre PPI, réglez l'adresse CPU sur 2 et la vitesse de transmission sur 9,6 kbits/s. Dans

La fenêtre Connexion locale, sélectionnez l'interface à laquelle est connecté le câble PC/PPI. Dans chaque fenêtre, confirmez votre choix par OK. 7. Dans la fenêtre Liaisons de communication, double cliquez à nouveau sur le champ de mise à jour de la communication. La CPU est alors identifiée et inscrite automatiquement. Cette opération peut durer quelques secondes. Fermez alors la fenêtre Liaisons de communication.

Combinaisons logiques :
Les opérations combinatoires sur bits utilisent deux chiffres : 1 et 0. Ces deux chiffres sont à la base du système de numération binaire et sont appelés chiffres binaires ou bits. Pour les contacts et les bobines, 1 signifie activé ou excité et 0 signifie désactivé ou désexcité. Les opérations de combinaison sur bits évaluent les états de signal 1 et 0 et les combinent selon la logique booléenne. Le résultat de ces combinaisons est égal à 1 ou 0. Il s’agit du résultat logique (RLG).
Il existe des opérations combinatoires sur bits pour effectuer les fonctions suivantes :

  Les réseaux servent à structurer un programme. On entre chaque circuit dans un réseau.


  Les autres modes de représentation sont la liste d'instructions (Langage LIST) et le logigramme (Langage LOG). Dans le menu Affichage, vous pouvez commuter entre les langages CONT, LIST et LOG.
Instructions

Aucun commentaire