Nouveau

Cours hydraulique industrielle


  L’hydraulique

Tout d’abord, il importe de bien définir ce qu’est l’hydraulique. La génération de forces et de mouvements par des liquides sous pression est une définition très juste de l’hydraulique moderne. Donc, le liquide est ici le fluide de transmission de l’énergie (comparativement à l’air comprimé en pneumatique).
On retrouve l’hydraulique dans une panoplie fort impressionante de domaines d’application. Par ailleurs, on distingue deux types d’application, soit:
·      l’hydraulique stationnaire;
·      l’hydraulique mobile.

L’hydraulique stationnaire se retrouve principalement dans les installations qui sont fixes. D’ailleurs, en voici quelques exemples:
·      les dispositifs de levage;
·      les machines-outils modernes;
·      les lignes de transfert;
·      les différents modèles de presse industrielle;
·      les ascenceurs;
·      etc.

L’hydraulique mobile, pour sa part, équipe différents véhicules qui peuvent se déplacer aisément. On la retrouve dans les applications suivantes:
·      les véhicules que l’on retrouve sur les chantiers de construction;
·      les véhicules à bennes basculantes;
·      les engins agricoles;
·      etc.

Il est vrai que l’utilisation de l’hydraulique en industrie présente de multiples avantages, notamment:
·      la mise en oeuvre d’efforts importants;
·      l’utilisation de petits composants (versus l’effort déployé);
·      un positionnement précis;
·      la possibilité de démarrer un cycle en pleine charge;
·      le fluide est pratiquement incompressible (0,5 % à 1000 PSI);
·      une bonne dissipation thermique.

Par contre, l’hydraulique ne possède pas que des avantages. Voici donc ce qu’on lui reproche:
·      source d’encrassement (par les fuites d’huile);
·      risque d’incendies et d’accidents plus élevé;
·      mise en oeuvre de pressions élevées qui sont dangereuses;
·      faible rendement;
·      sensibilité aux changements de température (modification de la viscosité).

Aucun commentaire